Nos millésimes Château Fonrazade classés - Notes au Guide Hachette des vins
Le vin de Château Fonrazade est un vin typique de l'Appellation Saint-Emilion Grand Cru, souple et généreux, élégamment fruité, bien charpenté et de longue garde. Respectant les aléas de la nature, les millésimes de Château Fonrazade s'ils ont toujours une ressem- blance certaine ont cependant tous leur originalité.

 CHATEAU FONRAZADE 1998 
Robe bordeaux sombre fort attrayante. Le bouquet naissant s'ouvre à l'aération sur des notes fruitées. Fine et élégante, la bouche révèle une belle harmonie entre le fruit et le bois. Cette bouteille devrait être à son apogée entre trois et douze ans.
(Guide Hachette des Vins 2002, 2 étoiles)

 CHATEAU FONRAZADE 1999 
Belle teinte rubis aux reflets flammés. Bouquet d'arômes de fruits rouges, avec une dominante de groseille. Après une attaque souple aux tanins fondus, la structure se révèle harmonieuse et épanouie, associant des épices subtiles aux notes fruitées. Vin élégant et plaisant, à déguster, ou à conserver pendant quatre à cinq ans.

 CHATEAU FONRAZADE 2000 
Le millésime 2000, de teinte rubis à reflets vermillon, se montre épanoui, riche d'arômes mûrs de fruits rouges et noirs, de notes épicées et d'un élégant boisé grillé. Charnu et ample, avec une étoffe de tanins puissants et une agréable finale, c'est un vin harmonieux à attendre trois ans.
(Guide Hachette des Vins 2004, 1 étoile)

 CHATEAU FONRAZADE 2001 
Superbe robe bordeaux. Le bouquet exprime les fruits mûrs avec des notes boisées subtiles. La dégustation d'abord souple et généreuse évolue sur une structure tannique puissante et ferme, qui permet une bonne garde. (Guide Hachette des Vins 2005, 1 étoile)

 CHATEAU FONRAZADE 2002 
Fabienne Balotte, fille de Guy, a élaboré ce joli 2002. La robe miroite de reflets pourpres et rubis.
Au nez, le merrain domine encore un peu, mais à l'agitation on perçoit des arômes de fruits noirs cuits (mûre).
En bouche la saveur fruitée (griotte) est étoffée par des tanins finement boisés. Un vin plaisir qui devrait pouvoir être servi dans deux ou trois ans.
(Guide Hachette des Vins 2006, 1 étoile)


 CHATEAU FONRAZADE 2005 
Ce domaine d'une dizaine d'hectares est implanté sur les sables bruns entre la route de Bergerac et le château Angelus. Son vin est élaboré par des femmes, Guy Balotte ayant confié la production à sa fille Fabienne, conseillée par l'oenologue Bernadette Delas. De fait, ce 2005 ne manque pas de charme. Paré d'une chatoyante robe pourpre, il livre un nez aux arômes fins de baies noires et d'épices douces délicatement boisées. La bouche vineuse et corsée aux tanins enrobés promet beaucoup d'harmonie. Un vin qui s'ouvrira d'ici un an ou deux. Il accompagnera un carré de veau ou un fromage d'Auvergne.
(Guide Hachette des Vins 2009, 1 étoile)

 CHATEAU FONRAZADE 2006
Dans le verre, la robe pourpre affiche son inensité; le nez à la fois puissant et fin est dominé par un bois noble; la bouche, friande à l'attaque, est soutenue par des tanins bien enrobés. La saveur boisée reste dominante mais elle devrait se fondre d'ici deux ou trois ans.
(Guide Hachette des Vins 2010, 1 étoile)

 CHATEAU FONRAZADE 2007
« Robe rouge rubis, jeune et éclatant. Le nez est dominé par les fruits rouges, la fraise et quelques notes vanillées. L’attaque en bouche est vive et franche, avec une bonne présence tanique, riche et marquée. Ce vin réussi dans un millésime difficile peut être gardé encore quelques années. »
(Denis Galabert, œnologue - novembre 2010)

 CHATEAU FONRAZADE 2008
« La robe est rubis avec quelques reflets ambrés. Le bouquet tout en délicatesse fait apparaitre des notes de fruits confits et de sous bois relevées par un coté noix de cajou et pistache. L'attaque en bouche est fraiche et franche avec un bon volume soutenu par des tanins encore jeunes. C'est un vin au bouquet naissant et avec beaucoup de caractère. »
(Denis Galabert, œnologue - avril 2013)

 CHATEAU FONRAZADE 2009
« La couleur soutenue est relevée par des reflets rubis. Le nez est dominé par des arômes de fruits noirs confiturés, relevés par des notes grillées et toastées. La bouche ample et généreuse possède un volume et une chair riche et gourmande. C'est un vin soyeux et élégant pouvant être dégusté maintenant pour ses arômes complexes mais avec une bonne aptitude au vieillissement. »
(Denis Galabert, œnologue - avril 2013)

 CHATEAU FONRAZADE 2010
Obtention d'une Médaille Grand Or pour le château Fonrazade 2010 à la Foire de Paris 2013
Couleur rouge carmin léger, reflets violacés. Nez frais, fin, fruits rouges, vifs, notes cacao, tabac blond.
Bouche ample, riche, notes noyautées, vin complexe, bonne finale.

« La robe est rouge carminée particulièrement éclatante. Les arômes de fruits rouges et noirs sont dominés par la cerise noire très expressive, témoignage d'un raisin parfaitement mûr. Les saveurs de fruits sont enrobés dans une onctuosité toute en fraîcheur pour donner beaucoup de soyeux et de longueur en bouche. Ce vin charnu, charpenté et élégant est parfaitement équilibré et témoin d'un millésime prometteur. »
(Denis Galabert, œnologue - avril 2013)

 CHATEAU FONRAZADE 2011
La robe est rouge brique soutenue avec des reflets carminés.
Le nez de fruits mûrs est relevé par un bouquet naissant avec des notes de truffes et de sous-bois automnal.
L'attaque en bouche est ample et généreuse avec de la puissance et de la fraîcheur de tanins riches et encore jeunes.
Un vin d'avenir et de caractère.
(Denis Galabert, œnologue, 21/04/2015)

 CHATEAU FONRAZADE 2012
La couleur est d'un rouge brillant et éclatant avec des reflets rubis.
Les arômes de fruits frais sont relevés par une note de clou de girofle agréable.
La bouche est élégante avec des tanins soyeux qui lui donnent un côté gourmand et de grande classe.
Un vin que l'on peut déguster pour son fruit d'ores et déjà.
Un vin moderne.
(Denis Galabert, œnologue - 21/04/2015)

La robe est solennelle, d'un grenat profond aux très légers reflets d'acajou. Son nez expressif, dispense à profusion des senteurs de petits fruits rouges à l'eau de vie (cerise, framboise), d'épices orientales (curry, poivre), de pivoine, d'encens et de boisé torréfié.
En bouche, il met immédiatement en avant ses multiples atouts, ampleur et complexité, avec sa superbe matière qui exhale des arômes de liqueur de mûre, de griotte, de cachou vanillé, de truffe et à nouveau de boisé en finale.
Une réussite promise à une longue garde.
(In Vino & VERITAS, sélection 2018)

 CHATEAU FONRAZADE 2013
La robe rouge carminée est intense et brillante. Au nez les odeurs florales sont relevées par des notes boisées et des épices douces, légèrement poivrées.
La bouche est ample et soyeuse, les tannins fins et délicats, la fin de bouche est raffinée.
Ce vin élégant et aromatique peut se boire jeune pour sa douceur et sa maturité, il se gardera aussi 5 à 10 ans pour son bouquet épicé.
(Denis Galabert, œnologue - 12/11/2015)

Avec sa généreuse tunique d'un rouge profond et son superbe bouquet aux notes florales (rose, violette), aux senteurs fruitées (griotte, mûre), aux parfums de tabac froid, de résine, champignon grillé, girofle écrasé, boisé fondu, réglisse forte.
L'attaque démarre sur une belle mâche avec des tanins bien mûrs. Le milieu de bouche s'arrondit au fur et à mesure de la dégustation pour laisser s'exprimer du kirsch, de la mûre écrasée, de la cire d'antiquaire, de la truffe et du fumé.
Remarquable finale aux notes épicées.
(In Vino & VERITAS, sélection 2018)

 CHATEAU FONRAZADE 2014
La parure est réellement remarquable avec sa robe rubisgrenat profond et ses timides reflets tuilés.
Copieux et complexe, le nez s'ouvre sur des arômes parfaitement dessinés d'épices orientales (gingembre, curry), de fruits macérés (griotte, cassis), de bois grillé, de musc et de pointes de café. L'attaque est franche, le milieu de bouche à la fois robuste et harmonieux laisse peu à peu le Kirsch, le pruneau, le moka fort, le Zan et le boisé se coller longuement aux papilles.
Une cuvée encore une fois exemplaire.
(In Vino & VERITAS, sélection 2018)

 CHATEAU FONRAZADE 2015 - 1 étoile au Guide Hachette des Vins 2019
L'assemblage de 70% de merlot et de 30% de cabernet-sauvignon - cépage beaucoup moins courant que le cabernet franc en Libournais - donne un vin de caractère.
Sa robe intense montre des reflets violets de jeunesse. Aux côtés des arômes boisés et fruités habituels à cet âge apparaissent des senteurs épicées, boisées, presque médocaines.
La bouche, à l'unisson, mêle une vinosité de bon aloi à une fraîcheur qui souligne une agréable saveur de cerise et de noyau.
Cette fraîcheur ainsi que des tanins jeunes et fruités assurent à ce vin une belle finale et se portent garants de son avenir. 2020-2028
(Guide Hachette des Vins 2019, 1étoile)